La ménopause marque la fin de notre fertilité et une nouvelle phase dans la vie. Cependant, beaucoup d’entre nous se retrouvent également face à un gain de poids non désiré- en particulier au niveau des hanches. Mais nous ne sommes pas condamnées à ce gain de poids- et s’en débarrasser ne requière pas de compter les calories, de s’affamer ou de se priver.

Total Shares 0


Estrogène et Graisse: C’est compliqué

Nous pensons souvent à l’estrogène comme étant l’hormone responsable de la graisse que stockent la plupart des femmes au niveau de la poitrine, des hanches et des cuisses, nous donnant notre morphologie. Mais en réalité, c’est plus compliqué que cela.

  • L’estrogène gouverne le gain de graisse chez les femmes car la grossesse et l’accouchement nécessitent d’énormes réserves de calories. C’est pourquoi les femmes en forme ont besoin d’un niveau de graisse corporelle plus important (environ 15%) que les hommes (environ 5%).
  • L’estrogène permet d’équilibrer la fonction thyroïdienne. Les ovaires et la graisse corporelle produisent de l’estrogène. Lorsqu’une femme est en surpoids, son excès d’estrogène peut supprimer la fonction thyroïdienne. Si vous êtes déjà en surpoids ou avez du mal à maintenir un poids sain, faites vérifier votre thyroïde.
  • L’estrogène est un stéroïde anabolique (aide à construire les muscles), tout comme la testostérone, et votre corps produit les deux naturellement. L’estrogène est vital pour construire et maintenir des muscles et des os en pleine forme pour les hommes et les femmes.
  • L’estrogène est la raison pour laquelle les muscles des femmes récupèrent plus vite d’un entraînement intense que ceux des hommes.
  • Au final, l’estrogène supprime l’appétit des femmes et, pendant l’effort, indique au corps de brûler la graisse, plutôt que le glycogène (un type de sucre) stocké dans les muscles et dans le foie qui représente la source d’énergie préférée du cerveau.

Alors la ménopause rend-elle les femmes grosses?

La réponse est : nos corps essayent de produire toute l’estrogène qu’ils peuvent pour protéger nos muscles et nos os. Des muscles et des os puissants étaient auparavant une question de vie ou de mort et ils sont toujours très importants en rapport à notre qualité de vie. Mais le gain de poids post ménopause est plus compliqué que cela.

Les muscles brûlent bien plus de calories qu’un équivalent de même masse de graisse. Les hommes et les femmes perdent des muscles lorsqu’ils vieillissent. Néanmoins, l’estrogène est la principale hormone de construction des muscles et l’estrogène ainsi que la testostérone déclinent toutes deux soudainement chez les femmes.

Ainsi, les femmes perdent leurs muscles plus rapidement que les hommes- et, biologiquement, les femmes ont moins à perdre. Culturellement, les femmes ne sont pas encouragées à pratiquer de la fitness, en particulier des entraînements de force, c’est pourquoi la perte de muscles liés à l’âge pour la femme moyenne est bien pire que pour l’homme moyen.

Le résultat? Une horrible réaction en chaîne:

  1. Moins de masse musculaire entraîne un métabolisme plus lent donc vous devez manger moins pour éviter de prendre du poids— mais en même temps vous perdez l’effet de suppression d’appétit de l’estrogène
  2. Une augmentation de la faim ralentit également le métabolisme.
  3. La faim est également un stress qui augmente la production de cortisol.
  4. La Cortisol augmente votre appétit, en particulier pour les sucreries et les graisses transformées des aliments de réconfort. Le corps convertit facilement ces aliments en de hauts niveaux de sucre dans le sang.
  5. De hauts niveaux de sucre dans le sang sont dangereux, alors votre corps stocke cet excès de sucre sous forme de graisses.
  6. Cela vous rend affamé car votre corps n’a pas l’énergie dont il a besoin.
  7. Cet excès de graisse produit de l’estrogène qui peut entraîner une suppression encore plus importante de votre fonction thyroïdienne tout en protégeant vos muscles restants.

 

Inverser la prise de poids Post-Ménopause

Il y a quelques étapes pour perdre du poids après la ménopause.

Nutrition

S’appliquer à ce niveau permet de perdre la graisse plus rapidement. Cela améliorera également votre santé générale- et il n’y aura aucun sentiment de faim ou de privation. Si vous faites mal cela, perdre de la graisse sera impossible puisque votre alimentation est votre énergie.

Nous sommes réellement ce que nous mangeons, alors adoptez une alimentation riche en protéines maigres, en graisses saines (favorisez les omega-3 et omega-9 plutôt que les omega-6), en fruits et légumes et en graines non transformées (favorisez celles-ci plutôt que les graisses transformés contenant des sucres cachés).

Lorsque vous éliminez les glucides transformés et les sucres cachés de votre alimentation, vous stabilisez vos niveaux de sucre dans le sang à un taux sain. Cela signifie que votre corps n’est pas obligé de stocker vos aliments sous forme de graisse, mais peut les utiliser pour vous maintenir et alimenter votre cerveau.

Il est important de vous assurer de manger la dose quotidienne recommandée de protéines.

Bien que les femmes évitent souvent de manger trop de protéines lorsqu’elles essayent de perdre du poids, les protéines préservent votre masse musculaire et protège votre métabolisme, vous aidant finalement à perdre du poids. De plus, les protéines vous rassasient, vous n’êtes donc plus aussi souvent affamés.

Style de vie général

Buvez assez d’eau et limitez votre consommation d’alcool pour booster votre métabolisme. L’alcool n’est pas seulement riche en calories, mais il peut aussi déclencher des bouffées de chaleur- comme la caféine-  et les deux perturbent votre cycle de sommeil même sans les bouffées de chaleur.

Un mauvais sommeil est un des facteurs connus de prise de poids et les femmes ont encore plus de problèmes de sommeil que les hommes, en particulier après la ménopause.

Reconstruire ses muscles (sans Estrogène)

Oui, l’estrogène est important pour la construction des muscles. Cependant, il est possible pour les femmes de regagner des muscles après la ménopause. Mais pour cela il faut s’entraîner. Mais il n’y a pas à avoir peur !

Un entraîneur de fitness qui sait comment augmenter vos masse musculaire et qui comprend et sympathise avec vos problèmes hormonaux, peut être extrêmement utile. Il existe différents types d’exercices de poids, votre entraîneur peut donc vous aider à en trouver un que vous appréciez.

De la bonne musique ainsi qu’un instructeur énergique et positif peut transformer une difficile session d’entraînement en une fête intense, en particulier si vous faites partie d’une classe. Plus vous appréciez les exercices de soulèvement de poids, plus vous le ferez.

Et vous n’avez pas à vous inquiéter de vous transformer en body builder. Le Bodybuilding requière une alimentation stricte et un entraînement particulier : même les body builders les plus élégants ne se retrouvent pas ainsi par accident ou rapidement et l’aspect grotesque qu’ont certains nécessite énormément de stéroïdes artificiels.

Regagner des muscles entraînera une réaction métabolique en chaîne positive :

  1. Vous aurez moins faim car le fait d’avoir plus de muscles signifie que vous pourrez manger plus sans prendre de poids.
  2. Votre corps accélérera votre métabolisme puisqu’il n’aura plus besoin de conserver de l’énergie pour vous protéger de la faim.
  3. Votre corps produira moins de cortisol puisque vous vous serez débarrassé du stress causé par la faim.
  4. Vous mangerez moins d’aliments de réconfort sucrés et riches en amidon parce que vous aurez moins de fringales.
  5. Vous réduirez vos niveaux de sucre dans le sang parce que vous mangez moins de glucides transformés.
  6. Cela signifie que les aliments que vous mangez alimentent votre corps et votre cerveau—pas votre graisse—tout en réduisant votre faim.

Ajouter une thérapie par hormone (TH) au mélange

Une bonne alimentation est vitale pour tout le monde. Et soulever des poids est bien tant que vous le faites comme il faut. La Thérapie Hormonale est plus individuelle. La recherche indique que la Thérapie Hormonale peut augmenter légèrement le risque de certains cancers, de crises cardiaques ou d’attaques cérébrales chez certaines femmes.

D’un autre côté, le résultat est souvent une bien meilleure qualité qui va bien au-delà de la perte de poids. Il y a des bénéfices et des risques, alors vous devriez en parler à votre docteur. En termes de perte de poids, les bénéfices suivants ont été prouvés grâce à la recherche clinique :

  • Elle aide à maintenir vos muscles et vos os du fait que l’estrogène (et que la progestérone, si vous avez un utérus intact) est un stéroïde anabolique.
  • Vous aurez sans doute plus d’énergie et serez moins affamés du fait que votre corps peut obtenir l’estrogène dont il a besoin pour protéger vos muscles et vos os grâce à la Thérapie Hormonale, plutôt qu’en convertissant vos aliments en graisse.
  • Votre fonction thyroïdienne peut s’améliorer du fait que votre corps stocke moins d’estrogène produisant de la graisse.
  • Vous serez plus à même de retrouver une distribution de graisses féminine saine dans vos hanches et vos cuisses plutôt qu’une organisation non saine de type masculine en stockant dans la région abdominale, si vous utilisez la TH.

Certaines femmes ont fait l’expérience d’effets similaires en utilisant des plantes sources d’hormones féminines connues sous le nom de ‘phyto-estrogènes’. L’une des sources les plus populaires est le soja, qui est également une source de protéine de qualité. Il a été prouvé que le soja améliore le métabolisme et le gain de muscle chez les femmes après la ménopause s’il est combiné à des exercices- en particulier à dans le cas d’exercices de synthèse ou d’exercices de résistance (par exemple des exercices de poids) et des exercices cardiovasculaires (comme la marche). Veuillez noter lorsque vous sélectionnez des produits au soja, que les produits bio non transformés sont les meilleurs, et que les aliments en pousse et/ou fermentés sont très importants pour maximiser les bénéfices.

La TH devrait être la dernière partie de votre programme de perte de poids post-ménopause car il ne s’agit pas d’un remède miracle et elle peut présenter certains risques. Néanmoins un style de vie sain basés sur de bons aliments (comme au Club Bien Mincir) et un programme d’entraînement d’exercices de poids adapté fonctionne pratiquement toujours, pour tout le monde.

Apprenez comment booster votre métabolisme pour brûler la graisse en cliquant aussi. Pour en apprendre plus, cliquez ici.

Total Shares 0

Comments 4

  1. Photo du profil de caramels

    Parfois on est obligé de prendre des hormones il existe une progestérone naturelle, mon médecin m’a prescrit Utrogestan et Divigel, équilibre et mes bouffées de chaleur ont disparu.. Par contre j’ai pris 3 kg pendant les fêtes c’est pourquoi je me suis inscrite..

  2. Photo du profil de laura

    @falda la Thérapie Hormonale, comme cet article l’indique, n’est pas la seule solution pour perdre du poids après la ménopause!
    En effet, vous pouvez également redresser la balance en améliorant votre mode de vie et votre alimentation, comme nous vous le proposons ici, au Club Bien Mincir, et, bien entendu, il est très important de maintenir et même bien souvent reconstruire votre masse musculaire en pratiquant une activité physique!!

Laisser un commentaire