Il est difficile de trouver une maison sans four micro-ondes, la grande majorité des ménages du monde occidental en possède un. Compte tenu de la facilité avec laquelle on peut cuire et réchauffer les aliments dans un four à micro-ondes, ça n’est pas étonnant.
Le four à micro-ondes est très souvent associé à des aliments instantanés et malsains, contenant toutes sortes d’ingrédients plus ou moins inconnus. Toutefois, le micro-ondes ne devrait pas se limiter à ces mauvais exemples d’aliments.​

Total Shares 0


Il y a aussi de la place, dans une cuisine saine, pour un four à micro-ondes, et un plus loin nous fournirons d’excellents exemples de recettes saines, qui peuvent être associées à cet appareil merveilleux qu’est le four à micro-ondes.

Comment fonctionne le four à micro-ondes ?

Les fours à micro-ondes utilisent les ondes radio pour agiter les molécules d’eau dans les aliments. L’agitation accrue des molécules d’eau conduit à leur vibration (au niveau atomique) et à la production conséquente de chaleur. Cette chaleur, c’est ce qui fait cuire les aliments. Les particules contenues dans l’aliment vibrent, et produisent de la chaleur en même temps, conduisant les aliments à cuire beaucoup plus rapidement dans le micro-ondes, que dans les fours conventionnels.
Les micro-ondes sont économes en énergie, du fait que les ondes radio passent à travers le verre, le plastique et la céramique. Cela signifie que lorsque l’aliment est placé dans un de ces matériaux, quand il est réchauffé aux micro-ondes, seule la nourriture est chauffée, rien d’autre. Malgré le fait que les contenants demeurent non chauffés, beaucoup d’études montrent que chauffer des aliments au micro-ondes, devrait n’être effectué que dans des récipients de verre ou de céramique, en raison du transfert de matières volatiles depuis les contenants de plastique dans sa nourriture. Le matériau qui ne reflète pas les ondes radio est le métal, ce qui explique pourquoi les parois du four à micro-ondes en sont composées, pour veiller à ce que les ondes ne s’échappent pas de l’enceinte du four.

Les micro-ondes sont-ils sûrs?

La question de savoir si les micro-ondes sont des appareils sûrs est vaste. Il y a beaucoup de gens inflexibles sur le fait de ne pas utiliser un four à micro-ondes, parce qu’ils ont entendu que le rayonnement de micro-ondes peut causer le cancer.
La Food and Drug Administration américaine explique qu’on n’en sait pas beaucoup sur les effets de l’exposition à de faibles niveaux de micro-ondes, du fait qu’on n’a pas mené d’études à long terme, sur un grand nombre de personnes, pour l’évaluer.
Il y a eu, autant qu’on le sache, des recherches menées sur des animaux, mais il est difficile de transposer les effets des micro-ondes sur les animaux aux humains, en raison de la manière différente dont animaux et humains absorbent les micro-ondes. Bien que les études expérimentales soient peu nombreuses, elles peuvent aider à mieux comprendre les effets possibles sur la santé, du rayonnement des micro-ondes.
La recherche anti cancer britannique précise que certains résultats d’études sur la recherche d’un lien entre les fours à micro-ondes et le cancer, suggèrent qu’il peut y en avoir, mais, en même temps, d’autres études ont été incapables de le prouver. Ce qui est sûr, expliquent les chercheurs, c’est qu’un champ magnétique est produit, lorsqu’un four à micro-ondes fonctionne, et qu’il perd de sa puissance en périphérie. Ce champ ne dure pas longtemps, car la cuisson avec un four micro-ondes est généralement un processus relativement bref. En outre, la plupart des experts disent qu’il n’y a pas assez d’énergie dégagée par un four à micro-ondes pour endommager le matériel génétique dans les cellules (ce qui signifie qu’ils ne peuvent causer le cancer). Le mode de réchauffement alimentaire par micro-ondes, n’apporte pas de changements significatifs par rapport aux autres méthodes de cuisson, et par conséquent n’est pas plus susceptible que les autres méthodes de causer le cancer.
Il y a beaucoup de spéculations au sujet des micro-ondes, et des répercussions possibles sur la santé, mais le fond du sujet semble bien qu’il n’y a pas de source autorisée pour dire que les micro-ondes ou les nombreux appareils que nous utilisons dans notre vie quotidienne, comportent à cent pour cent un haut risque. La tendance générale semble être que l’emploi d’un four à micro-ondes tel que nous l’utilisons, n’a pas été démontré comme dangereux pour la santé.
En fait, il y a un avantage à utiliser les micro-ondes pour cuire des aliments, c’est que la rétention de vitamine dans certains cas, est réellement meilleure que par les autres méthodes de cuisson, en raison de niveaux d’énergie plus élevés conduisant à des durées de cuisson plus courtes. Cela se traduit par des effets moins destructeurs sur les aliments à cuire. Des études à l’Université Cornell ont montré, par exemple, que les épinards cuits dans un four à micro-ondes, ont conservé presque tous leurs folates, par opposition aux épinards cuits dans une poêle, ou ils en ont perdu environ 77%.
Comme avec toute préparation d’aliments, des nutriments sont perdus ou dénaturés, lors de la cuisson aux micro-ondes, cependant, les micro-ondes généralement ne font pas intervenir de l’eau qui constitue une ”éponge absorbante” pour les nutriments et les phytonutriments — particulièrement les minéraux, et jusqu’à 97 % d’antioxydants, respectivement — qui seront ensuite évacués.

Les délicieuses recettes du Club Bien Mincir

Total Shares 0

Laisser un commentaire