Si vous êtes une de ces personnes qui ne prennent jamais de poids pendant les fêtes, ou parviennent à le perdre entièrement à chaque printemps, vous faites certainement déjà ce qu’il faut.
 
Malheureusement, la plupart d’entre nous ne le font pas.
 
Alors, pour le reste d’entre nous, nous avons rassemblé un petit guide afin de nous assurer de garder le cap pendant cette période de fêtes.

Total Shares 0


Trois Raisons pour lesquelles les gens prennent du poids pendant les fêtes

  1. De Noël au Nouvel An, le temps a tendance à être extrême- dans l’hémisphère nord il fait froid et humide, et dans l’hémisphère sud, vraiment chaud. Cela signifie qu’il est plus compliqué pour beaucoup de gens de faire de l’exercice- ou de se motiver pour quitter la maison et aller à la salle de sport.
  2. Les périodes de fêtes sont très stressantes, en particulier pour les femmes, qui font la plupart du travail émotionnel et physique pour organiser les fêtes. La plupart des gens mangent pour compenser leurs émotions- en particulier les femmes, qui sont fortement pressurisées pour ne pas montrer d’émotions telles que la colère. Ajoutez le temps supplémentaire et la pression émotionnelle au temps, et prendre soin de soi peut sembler impossible.
  3. Finalement, nous sommes entourés par de délicieux aliments que nous apprécions- et qui sont souvent riches en sucre et contiennent le mauvais type de graisses.

Garder le cap

Il y a des choses que vous pouvez faire pour éviter de gagner du poids pendant les fêtes:

  • Prioriser l’exercice physique

Ceci est particulièrement important si vous êtes une femme. Il s’agit de votre temps, et l’exercice physique permet d’évacuer le stress cela a été prouvé. Mais allez-y doucement : si vous êtres habituellement fan des poids, mais en cette période votre emploi du temps est occupé, alors une petite marche avant et après le travail peut être bien. Par-dessus-tout, faites un exercice que vous aimez. Un exercice que vous aimez sera meilleur que « le meilleur » des exercices que vous n’arriverez pas à faire.

  • Profiter du froid

Votre corps brûle des calories pour vous garder au chaud. Conservez votre maison- et votre corps- au frais afin de vous sentir à l’aise en velours côtelé et en pull pendant la journée, et dans le lit sous une couette la nuit. Si vous êtes une femme, assurez-vous d’associer cela à de l’exercice : en dépit de nos niveaux de graisse corporelle élevés, les femmes ont tendance à avoir plus froid que les hommes, probablement du fait d’une activité physique moins intense et donc d’une circulation sanguine plus faible.

  • Oublier votre télévision

Peu de choses poussent autant à manger sans réfléchir des aliments à haute teneur en calorie que de regarder du sport à la télé, un en particulier. L’une des meilleures choses concernant les fêtes c’est qu’elles vous permettent de passer du temps avec les gens que vous aimez et ne voyez que rarement. Alors ayez une bonne discussion avec votre personne préférée concernant les livres que vous avez lu ou avez envie lire, comparez vos projets de tricots, partez en randonnée ou allez à la salle de sport perdre 1000-calories ensemble. Etablissez une tradition familiale de marches avec les gens que vous ne voyez pas souvent.

Profitez des repas de fêtes sans prendre de poids!

Le secret pour résister à la saison des fêtes sans une prise de poids permanente est d’accepter l’idée que quelques repas indulgents ne vont pas faire de mal- ce n’est pas une excuse pour faire n’importe quoi entre Noël et le Nouvel An.

Néanmoins, nous avons tous besoin de quelques trucs et astuces, parce qu’il peut s’agir d’une période particulièrement difficile même si vous n’avez pas d’addictions alimentaires. La discipline et le contrôle de soi sont très biens, mais ils ne font pas tout. Chacun de ces astuces est conçue pour vous rendre les choses plus faciles.

Quand vous êtes l’hôte…

Vous pouvez contrôler la nourriture qui est servie. Cela signifie que vous pouvez structure vos fêtes autour des grains complets, des protéines minces et de délicieux légumes, avec des herbes et épices pour une intensité de goût, plutôt que de miser sur le sucre, le sel et les graisses ajoutées.

Hôte ou invité…

Vous cuisinez ou faites un dessert? Mâchez du chewing-gum à la menthe verte ou à la menthe poivrée. Cela vous empêchera de grignoter, et la menthe semble stimuler la zone du cerveau qui indique la satiété. (Evitez les chewing-gums sucrés ou aux fruits.) Cette astuce fonctionne également si vous voulez vous protéger d’un buffet.

Seulement quelques jours de fête

Suivre votre planning alimentaire normal avant et après chaque jour de fête réduira de manière significative tout gain de poids potentiel. Cela veut dire, pas de grignotages entre les repas.

Un gros repas par jour

Si vous savez que vous allez faire un festin, car vous allez par exemple à une fête de bureau, un rassemblement de famille, ou une fête entre amis, ce repas devrait constituer le seul de votre journée. Sinon…

Tenez-vous en à votre planning alimentaire habituel

Mangez—aux moments normaux—de petits repas: peut-être un peu de votre filet de dinde dans un pain complet ou un pain pita avec un peu d’avocat, de laitue et de tomates. Ou un pain complet ou pain grillé aux grains avec votre fromage préféré ou du beurre de noix. Cela stabilisera votre taux de sucre dans le sang afin que vous n’arriviez pas prêt à t-o-u-t manger.

Occupez-vous

Il est difficile de grignoter des noix et des bonbons et sucreries ou apéritifs lorsque vous avez un verre d’eau dans une main et une assiette de fruits et légumes dans l’autre.

Eloignez-vous des aliments

Nous sommes programmés pour manger ce que nous voyons. Donc moins vous passez de temps avec la nourriture et plus vous passez de temps avec les gens et les animaux, moins vous mangerez. Et plus vous vous amuserez.

Faites les choses proprement et simplement

Si vous buvez autre chose que de l’eau ou du thé ou café simple, alternez vos boissons avec de l’eau. Si vous buvez de l’alcool, tenez-vous en au vin : mélanger les boissons peut s’avérer aussi calorique que de prendre un dessert, et votre cerveau n’est pas très bon pour enregistrer les calories liquides. L’alcool réduit également les inhibitions, y compris alimentaires, alors alterner alcools et eau limitera cela.

Remplissez-vous des bonnes choses

Vraiment. Lorsque vous vous rendez à une fête, préparez-vous en buvant un verre d’eau (plate ou pétillante) avant de manger quoi que ce soit. Puis mangez une soupe légère (si possible) et beaucoup d’aliments comme des légumes et salades, ainsi que des protéines maigres. Les fibres et les protéines vous rassasieront, et vous satisferont.

Utilisez une petite assiette

Il y a de grandes chances que si quelque chose se retrouve dans votre assiette, vous le mangiez. Choisir une assiette plus petite est une bonne manière de réduire la quantité de nourriture que vous mangez sans vous sentir privé. Prenez quelques cuillérées de ce que vous voulez, puis mangez doucement afin de savourer le goût. Ce que vous devriez éviter à tout prix est de prendre de larges quantités de quelque chose et vous dire que vous ne ferez que goûter. Peu de personnes peuvent faire cela. La plupart des gens n’y arrivent pas.

Ne rajoutez rien

Les produits de fêtes sont naturellement gras, alors essayez d’éviter les sucres et graisses ajoutées, comme les sauces ou le beurre et les pâtes à tartiner, ou encore la crème fouettée, le sirop aromatisé ou les tartes « à la mode ».

Ne mangez que ce que vous aimez

C’est une bonne occasion de vous mettre en garde contre les gens qui vont essayer de saboter vos efforts de perte de poids- en particulier s’ils savent que vous y parvenez bien pour le moment (Eh oui, la jalousie !) Si vous n’aimez pas quelque chose, ne le mettez pas dans votre assiette. Si quelqu’un essaye de vous persuader de manger quelque chose que vous savez que vous ne voulez pas manger, dites simplement « Non merci ». Vous n’êtes pas obligé de dire « Je suis au régime ». La nourriture n’est pas une arme. Ceci est particulièrement important en ce qui concerne les desserts. Bien évidemment, les fruits sont toujours meilleurs que les gâteaux ou les tartes, mais si vous prenez un dessert, cela devrait être quelque chose que vous aimez.

Au niveau du temps

Attendez 20 minutes après avoir fini de manger, afin que votre cerveau ait une chance d’enregistrer la quantité de nourriture que vous avez mangée. Prenez un verre d’eau et parlez avec vos amis et votre famille. Et si vous décidez de vous resservir, ne mangez que ce que vous aimez et prendre de « petites cuillérées » plutôt que de « grosses louches » devient encore plus important.

Et par-dessus tout…

Ne faites pas ce que nous avons tous l’habitude de faire lorsque nous manquons de temps, et réduisons notre quantité de sommeil. Dormir moins de 5 heures réduit nos niveaux de leptine et élève nos niveaux de ghréline. La leptine vous aide à vous sentir rassasié tandis que la ghréline est votre irrésistible hormone de l’appétit. Il est important de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour conserver ces deux puissantes hormones de votre côté.

De plus, dormir assez, vous permet de vous sentir moins stressé… et le stress encourage par contre la surconsommation de nourriture. Habituellement surconsommation de sucrerie à haute teneur en calories et « d’aliments de réconfort » qui sont si présents en cette période de l’année.

Pour la Partie 2, qui traite des aspects émotionnels des repas en période de fêtes, cliquez ici.

Apprenez comment booster votre métabolisme pour brûler la graisse en cliquant aussi. Pour en apprendre plus, cliquez ici.

Total Shares 0

 

Comments 2

Laisser un commentaire